Photonanie

"Parce que je le veux bien"

Avis important!


 

signature_2

 

Vous le savez, j’ai la bougeotte…
Pourtant cette fois ce n’est pas moi qui me déplace mais ce blog. 

En effet, vu le nombre de photos publiées (et pourtant réduites) Photonanie se trouve déjà un peu à l’étroit dans l’espace offert gratuitement par WordPress.

Rassurez-vous, je change juste l’adresse du blog mais je crains de louper le transfert de mes abonnés, ce qui m’ennuierait beaucoup, je préfère donc vous donner dès maintenant la nouvelle adresse, plus courte donc plus facile à mémoriser, qui est

photonanie.com

Qui m’aime me suive escago10

 

Si vous souhaitez me suivre et vous abonner, merci de le faire sur le blog qui a été transféré à la nouvelle adresse photonanie.com sinon je risque de vous perdre en route. Ce serait dommage… Merci.

Voyage, voyage: dans les Pyrénées béarnaises


Aujourd’hui nous allons enfin voir un endroit dont je rêvais depuis longtemps: le cirque de Gavarnie expressif32.

Ne venez pas me dire, comme un collègue, que c’est un grand déplacement pour aller voir un cirque 822413, évidemment si on pense à ça  cirque c’est sûr que je peux en trouver facilement bien plus près de chez moi…

Il ignorait simplement que le cirque de Gavarnie est un cirque naturel de type glaciaire situé dans le massif montagneux des Pyrénées, sur le territoire de la commune française de Gavarnie, dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.  

279pyrenees-2-copier

La journée commence bien puisque nous dépassons des chevaux en liberté

280pyrenees-2-copier

Et toujours ces paysages grandioses

282pyrenees-2-copier

Ah ben v’là des vaches en liberté sur la route maintenant

285pyrenees-2-copier

Et toujours ces magnifiques paysages qui nous font sentir humbles devant tant de grandeur

288cascade-gavarnie-2-copier

La cascade du cirque de Gavarnie. Cette cascade est la plus haute de France métropolitaine.

293pyrenees-2-copier298pyrenees-2-copier

On trouve de l’eau partout lors de cette randonnée mais comme nous avions choisi une belle journée, c’était agréable de pouvoir s’y rafraîchir.

305pyrenees-2-copier

Ce sont des moutons en liberté qui nous barrent la route cette fois.

C’est chouette de rencontrer des animaux qui nous obligent à nous arrêter, nous donnant ainsi l’occasion d’admirer les routes en lacets qui parcourent la montagne.

308pyrenees-2-copier

Ce fut vraiment une très belle journée, inoubliable. J’ai bien fait d’insister pour aller voir ce « cirque« !

Voyage, voyage: Allemagne, Coblence


Je me rends compte que je ne vous ai pas encore parlé de la belle ville allemande de Coblence au confluent de la Moselle et du Rhin. 

Ci-dessous, à gauche, l’hôtel du gouvernement prussien. A droite, vue sur la ville dans la brume.

2016-17-11--23-16-58.jpeg

Quand on entre dans la ville, la première construction rencontrée, à côté de laquelle on se sent minuscule, c’est le château des Princes-électeurs

img_1755

Le bâtiment est imposant mais c’est le travail des jardiniers du parc qui m’a le plus impressionnée.

2016-17-11-23-51-20

2016-17-11-23-56-26

La fontaine ci-dessous, très ouvragée, raconte l’histoire complète de la ville de Coblence.

2016-18-11-09-13-38

Au confluent du Rhin et de la Moselle, se trouve le Deutsches Eck, le coin allemand où on trouve la statue de Guillaume 1er ou plutôt une reproduction, la statue d’origine (1897) ayant été bombardée en 1945.

2016-18-11-09-46-10

En continuant notre découverte de la ville, nous apercevons les tours de la basilique Saint-Castor.

img_1793-copier

Nous entrons cette fois réellement dans le coeur de la ville et sommes impressionnés par les magnifiques façades décorées de ces oriels, bow-windows ou échauguettes, j’ignore quel nom il convient de leur donner…même si ma préférence va à ce dernier puisque, selon Wikipédia, il viendrait de l’occitan eschaugard (veiller, surveiller).

2016-18-11-10-10-36

img_1832-copier

Sur cette vue d’ensemble, on voit très bien que Coblence abrite de nombreuses églises assez importantes dont l’église romane du Sacré-Coeur, et, en jaune et blanc, l’église Saint-Florin.

Je termine cette découverte par la photo de cette jolie rosace aux gardiens à la mine boudeuse…ce qui n’est pas du tout mon cas souriant

img_1830-copier

Voyage, voyage: dans les Pyrénées béarnaises(1)


Si, comme moi, vous aimez la montagne et les chouettes randonnées, je vous invite à me suivre 7_2_2110 dans la vallée d’Ossau.


Selon l’hypothèse souvent évoquée, El valle del oso, c’est-à-dire la « vallée de l’ours » en langue espagnole serait l’origine du nom donné au pic du Midi d’Ossau (ou d’Oso).(source)

MEDION DIGITAL CAMERA

Bon, c’est sûr, nous ne sommes pas seuls à avoir eu l’idée d’aller dans cette région…yeux2

MEDION DIGITAL CAMERA

Le lac de Bious-Artigues avec vue sur le pic du Midi d’Ossau (2887 mètres)

Le Pic du Midi d’Ossau, situé au cœur du Parc National des Pyrénées, possède une silhouette remarquable qui se détache clairement de la ligne de crêtes.
Surnommée « Jean Pierre », cette montagne emblématique de la chaîne des Pyrénées, culmine à 2887 m d’altitude.
Mais pourquoi Jean Pierre ?Vous vous posez sûrement la question, alors voici quelques explications sur cette étrange dénomination :• Jean-Pierre peut signifier « le géant de pierre ».•
Ce sommet a 2 pointes, l’une plus grande que l’autre. Autrefois, dans la Vallée d’Ossau, l’aîné des garçons s’appelait Jean et le cadet Pierre…
D’après la légende, il y a des millénaires, la Vallée d’Ossau devait faire face à des hordes d’envahisseurs. Les habitants, débordés, furent aidés par deux géants, Jean et Pierre, qui repoussèrent les assaillants. Ils périrent au combat. Alors, les Ossalois les ensevelirent sous des tonnes de pierres, créant ainsi « Jean-Pierre » (source)

MEDION DIGITAL CAMERA

 

MEDION DIGITAL CAMERA

Le barrage sur le lac de Bious-Artigue

La retenue de Bious (en Ossau) abrite plus de cinq millions de mètres cubes répartis sur trente-cinq hectares. Mis en service en 1957, le lac et ses eaux participent au bon fonctionnement de l’usine du Hourat installée à Laruns. La production de cette usine permet de produire une énergie renouvelable qui peut couvrir les besoins en électricité des habitants d’une ville d’une taille équivalente à celle de Bordeaux.La vidange décennale est nécessaire à l’inspection des parties habituellement noyées et à la réalisation de travaux de maintenance.
Cette vidange a été réalisée il y a peu, aux alentours du 15 octobre 2016.(source)

MEDION DIGITAL CAMERA

Des randonnées à cheval sont organisées dans la région et empruntent le pont-barrage.

MEDION DIGITAL CAMERAMEDION DIGITAL CAMERAMEDION DIGITAL CAMERAMEDION DIGITAL CAMERA

On se sent tout petit devant des paysages aussi impressionnants et c’est naturellement que l’on pense ou que l’on chante « Que la montagne est belle! » (Jean Ferrat)

 et pour sourire un peu avant de nous quitter, parce que c’est bon pour le moral, j’emprunte les mots ci-dessous à Patrick Sébastien
« Il est assez alarmant de constater que guide de montagne est un métier qui se perd ».

Voyage, voyage: Mehun-sur-Yèvre


La jolie cité de Mehun-sur-Yèvre est située en France entre Bourges et Vierzon. Son histoire vous est présentée ici.

DIGITAL CAMERA

La Porte de l’Horloge

La porte de ville est le plus beau vestige qui subsiste des remparts de la cité de Mehun. Elle date du début du XIIIe siècle et présente les dernières innovations militaires de son temps : passage de la herse, enchaînement des arcades défensives, disposition des archères, chambres de tir intérieures, etc. Dans sa partie supérieure, elle était certainement dotée, à l’origine, de hourds en bois, dont l’allure nous échappe totalement. La cloche qui sonne toujours les heures est très ancienne, c’est une commande du duc de Berry à la fin du XIVe siècle (source).

DIGITAL CAMERA

2016-14-11--20-30-47.jpeg

2016-14-11-20-33-11

Construite au tout début du XIe siècle, la collégiale Notre-Dame (qui abritait un collège de neufs chanoines) est un édifice roman.

DIGITAL CAMERADIGITAL CAMERA

Un peu pris par le temps, ce n’était pour nous qu’un arrêt sur un trajet menant ailleurs, nous ne nous sommes pas arrêtés longtemps dans cette ville et je le regrette aujourd’hui tant il me semble avoir raté de jolies choses…

Ce sera peut-être l’occasion d’y retourner…

Balade automnale dans la Charmille


Aujourd’hui, profitant d’un timide soleil, je suis partie me balader dans les bois, pas trop loin de chez moi, dans un bel endroit appelé la Charmille.
C’est Simon des Marets, receveur général du prince-évêque de Liège, qui fit édifier un ensemble comprenant un château et des dépendances au début du XVIIe siècle. La charmille fut érigée en 1885 par J. R. Nys, un ancien industriel devenu rentier.

dsc_0073-2-copier

L’endroit porte un nom bien de saison et nous met directement dans l’ambiance…

dsc_0074-2-copier

Il a bien plu les derniers jours et la pluie a laissé derrière elle des miroirs naturels reflétant joliment les arbres du chemin.

dsc_0075-2-copier

Ce très bel arbre, dans lequel une rechute de paréidolie me fait voir un personnage de profil avec un long nez fin, est bien mis en valeur par les deux piliers qui  guident mon regard.

dsc_0077-2-copier

Un panneau, à l’entrée, nous explique que nous allons voir une charmille ne manquant pas de…charmes yeux2 .

dsc_0078-3-copier

Impressionnante et jolie cette charmille, vous ne trouvez pas?

dsc_0079-2-copier

Un des charmes a tellement charmé une pièce métallique qu’il l’a engloutie et, du coup, le bois s’est déformé au point de ressembler (à mes yeux) à une partie de tête d’éléphant!

Plus loin, je rencontre des charmes enlacés ou fusionnés…serait-ce pour ça qu’on les appelle « charmes »? vil2_roucouler

dsc_0086-2-copier

Au bout de la charmille, on aperçoit à nouveau le ciel tout entier et cette croix de pierre dont l’emplacement m’ étonne avant la découverte de l’info ci-dessous…

 Madame de Behr née Victoire
                           Épouse de monsieur le chevalier de Haut-Marais
                                  Laquelle est décédée le 16 novembre 1819
 
C’est en effet, à cet endroit précisément, que dans la froidure de l’hiver, dame Victoire fut découverte inanimée, sortie de ses étriers.
dsc_0087-2-copier
A cet endroit est mentionnée la « vèquée ou vecquée » (chemin de l’Evêque) reliant Liège, la cité des princes-Evêques, à l’abbaye de Stavelot.

Dans le même coin, je croise deux étranges animaux ou plutôt des bouts de bois qui m’évoquent une tête de chien et un escargot géant  vil-respireet pourtant je vous assure que j’ai bien emprunté des chemins automnaux et pas aux tonneaux chhuttt

dsc_0091-2-copier

Pour quitter l’emplacement de la charmille, j’emprunte une rue portant le nom de  Vert Buisson (certainement davantage d’actualité au printemps à mon avis parce qu’il n’y a pas grand chose de vert en cette saison…)

dsc_0090-2-copier

La dernière photo de l’endroit, c’est ce pignon de maison où l’on trouve une croix avec cette inscription « O Crux ave, spes unica » ainsi que la date de construction et un blason, probablement celui du premier propriétaire.

Comme quoi, on ne doit pas forcément s’éloigner beaucoup de son domicile pour découvrir des endroits…pleins de charme(s)!

Voyage, voyage: Allemagne, Cochem


Le décor offert par les rives de la Moselle en Allemagne est un spectacle que j’apprécie particulièrement en automne. Les coloris y sont chaleureux grâce aux multiples et diverses variétés de vignes qui y sont cultivées.

Aujourd’hui je vais donc vous proposer de visiter la ville ancienne et romantique de Cochem sans oublier bien sûr son château impérial, le Reichsburg .

La ville de Cochem doit son charme, entre autres, aux traces laissées par le Moyen-Âge et ses maisons à colombages, ses ruelles étroites et tortueuses et la belle promenade sur les rives de la Moselle, où l’on déguste les crus de la région. De la place du marché, d’étroits et anguleux escaliers montent au couvent des Capucins construit sur un surplomb de la montagne vers 1630 et qui héberge aujourd’hui le centre culturel de Cochem et le château.(source)

img_1622-copier

Vue sur Cochem et le Reichburg

Et quand on circule à Cochem, pour ajouter au romantisme, les cygnes se déplacent librement dans la ville et tout le monde s’arrête pour les laisser passer…

img_1624-copier

img_1625-copier

Une très jolie mosaïque murale reprenant des dates marquantes

Découverte de la ville avant de monter à l’assaut du château

img_1636-copier

2016-11-11-15-25-51

2016-11-11-15-29-44

vil-clic2Vous pourrez voir d’autres photos en cliquant sur diaporama

Voyage, voyage: Dijon


Si je vous dis Dijon, vous pensez peut-être directement moutarde mais cette belle ville a tellement d’autres choses intéressantes que j’ai décidé de vous y emmener aujourd’hui comme annoncé précédemment dans l’article de Mayence, ville jumelle.

2016-10-11--15-54-52.jpeg

L’église Notre-Dame 

Les cinquante et une  gargouilles  de la façade occidentale de Notre-Dame de Dijon sont seulement décoratives, car elles n’évacuent pas l’eau de pluie. L’église comporte de vraies gargouilles sur les murs gouttereaux et l’abside.
L’automate Jacquemart et la grosse cloche ont été ramenés de Courtrai, en Belgique, après le pillage de la ville par les armées de Philippe le Hardi en 1382. (source)

Il ya de nombreuses églises à Dijon dont, ci-dessous, Saint-Etienne (à gauche) et Saint-Michel.

Vous savez je pense que j’aime me balader le nez en l’air et c’est toujours un plaisir de découvrir de belles toitures comme c’est souvent le cas en Franche-Comté.

2016-10-11--16-06-23.jpeg

A Dijon, on peut également admirer d’anciennes maisons à colombages très bien conservées et pleine de charme. Si vous aimez ça, allez donc vous balader du côté de la rue Verrerie yeux2.

Le grand théâtre de Dijon serait un des plus beaux de France. Je ne sais pas si c’est vrai mais en tout cas, il en impose vraiment!

p1060030-2-copier

La place de la Libération et le palais des Ducs de Bourgogne ne sont pas en reste non plus côté caractère imposant vil-respire

2016-10-11-17-02-03

Ci-dessous, le Parlement de Dijon qui est actuellement la Cour d’appel de Dijon.

p1060042-2-copier

On continue avec quelques photos pèle-mêle d’endroits qui ont attiré mon regard, comme le Musée des Beaux-Arts

Pour découvrir facilement Dijon, le parcours de la Chouette est vraiment un bon plan.

Plus d’infos sur ce parcours ici.

D’autres idées de visites pour découvrir Dijon se trouvent ici

Et puis, je vous ai déjà parlé d’un de mes chanteurs préférés, Yves Jamait, et il se trouve qu’il est Dijonnais et adore sa ville au point de lui avoir écrit une chanson. Vous pouvez l’écouter ci-dessous en profitant de vues de la ville avant de quitter mon blog. 

Voyage, voyage: Barcelone (10) et fin


Pour terminer de manière agréable notre découverte de Barcelone, je vous propose quelques photos de constructions que je trouve plutôt harmonieuses et modernes .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autres sont moins modernes mais tout aussi interpellantes à mes yeux…

Nous poursuivons par quelques oeuvres urbaines non encore évoquées:

dscn1490-2-copier

Marc (1997)

Cette sculpture en bronze de l’artiste catalan Robert LLimos porte le nom de son fils Marc décédé dans un accident. Elle a une hauteur de 4,26 m et une largeur de 3,50 m.
C’est un homme qui porte un cadre et qui se trouve, de fait, à l’intérieur de ce cadre. Les larges bandes de couleurs qui le recouvrent représentent la diversité et le multiculturalisme.
On pourra noter qu’en catalan le terme Marc signifie à la fois le prénom et le mot « cadre ».

dscn1487_david-et-goliath-2-copier

David et Goliath, créé pour les JO de 1992

Cette oeuvre du sculpteur catalan Antoni Llena mesure 18 m de haut, 12,40 m de profondeur et 16,75 m de largeur. 

David i Goliat (David et Goliath), Antoni Llena i Font: cette œuvre est souvent décrite comme un anti-monument. Érigée sur un terrain vague qui abritait auparavant un quartier démoli, elle évoque les draps séchant sur les balcons.
Pour l’artiste, il s’agit là d’un témoignage du passé de ce nouveau quartier. En rendant hommage aux immeubles disparus au profit des nouvelles constructions modernes, il affirme faire gagner le peuple sur les pouvoirs du développement urbain (d’où le nom David et Goliath).
Où? Plaça dels Voluntaris Olímpics (Vila Olímpica)
(source)

dscn1535-2-copier

Mosaïque d’Eduardo Chillida sur le MACBA

Ci-dessus, la vague, un cube noir qui a été fait par Jorge Oteiza, artiste basque espagnol.

img_2473-2-copier

Esgrafiats (Sgrafitte), Pablo Picasso: peu de gens le savent, mais la façade du Collège des architectes de Catalogne (en face de la cathédrale) est décorée par un travail de gravures ornementales effectuées par Picasso lui-même.

La Casa Amatller (à gauche) Cette oeuvre a toujours été dans l’ombre de la Casa Batlló, (à droite) l’un des grands chefs-d’oeuvre d’Antoni Gaudi. Elle fait néanmoins partie du patrimoine culturel de la ville

dscn1861-2-copier

Nous terminons en beauté avec la Casa Fajol  de l’architecte Josep Graner i Prat (1912), Cette maison est connue habituellement sous le nom de casa de la papallona (maison du papillon).
La grande originalité de sa façade est le couronnement de l’édifice qui représente un grand papillon aux ailes déployées, une polychromie spectaculaire, faite avec la technique du trencadís , si commun dans le modernisme Catalan  (source).

Comme les papillons, nous allons nous envoler mais cette fois ce sera loin de Barcelone pour aller à la découverte d’autres endroits en Espagne ou ailleurs…mais avant cela, je vous propose de regarder le film de présentation ci-dessous qui vous est offert par VacancesEspagne.fr

 

Voyage, voyage: Mayence (Allemagne)


Nous continuons notre découverte de l’Allemagne en nous posant cette fois, au milieu des vignobles, dans la ville de Mayence, ville natale de Gutenberg.

Une particularité à Mayence : les rues indiquées en rouge se dirigent vers le Rhin, celles en bleu lui sont parallèles.

blasonLes couleurs des armes de Mayence sont celles de l’évêque de Mayence, de gueules (rouge) et d’argent (blanc). Deux roues blanches reliées par une croix de même couleur sur fond rouge sont les armoiries de Mayence. Ces roues rappellent, selon la tradition, la profession du père de Willigis, archevêque de la ville.

dscn4489-2-copier

L’église Saint-Christophe, volontairement laissée en ruine

dscn4490_gutenberg-2-copier

Statue de Gutenberg

dscn4526-2-copier

Autre vue de la cathédrale

dscn4551-2-copier

La cathédrale vue depuis Fischtor, où se trouvait l’ancienne porte aux poissons…

…et où se trouvent des fontaines avec des poissons.

dscn4548-2-copier

dscn4499_detail-facade-theatre-national-2-copier

Détail de la façade du théâtre d’état

dscn4497-2-copier

Le personnage de Gutenberg est très présent dans la ville

dscn4502-2-copier

La fontaine de carnaval, décorée de nombreux « fous »

dscn4508-2-copier

Place de l’Évêque

dscn4512-2-copier

Une fontaine dont j’ignore l’histoire et la symbolique

 

Nous nous baladons avec plaisir sur la place du marché et admirons ses façades richement décorées.

dscn4521-2-copier

dscn4527-2-copierdscn4528-2-copier

dscn4531-2-copier

Vieux puits (1526) sur la place du Marché

dscn4532-2-copier

Détail du vieux puits

dscn4533-2-copier

Encore une bien jolie façade!

dscn4534-2-copier

La colonne des clous (n’hésitez pas à visionner la vidéo sur les statues cloutées en suivant le lien)

dscn4535-2-copier

dscn4540-2-copier

Détail de la façade du musée

dscn4541_tete-de-gutenberg-2-copier

Grande statue avec la tête de Gutenberg

dscn4547-2-copier

Chouettes bornes ouvragées

dscn4554-2-copier

Presse à main de 1830

dscn4563-2-copier

Détail de la façade du château des Princes-Électeurs

Pour en savoir davantage sur Mayence, c’est ici et .

Et comme Mayence est jumelée avec Dijon, nous irons explorer cette ville française tout bientôt.

 

%d blogueurs aiment cette page :