Photonanie

"Parce que je le veux bien"

Voyage, voyage: la ville de Québec (1)


Souvenez-vous d’un article précédent: nous quittions Montréal par le pont Jacques Cartier en direction de la ville de Québec (environ 275 km).

Commençons par un peu d’histoire…

Le 15 mars 1603,Samuel de Champlain, sur les traces de Jacques Cartier, quitte Honfleur à bord de La Bonne Renommée  et débarque au Québec où il installera, quelques années plus tard (1608),  un poste de traite des fourrures sur la place Royale.

Source: Wikipédia

L’origine du nom Québec, 1608

Patrick Couture, Sylvio Boudreau

Deux possibilités quant à l’origine et la signification du nom de Québec. La première est qu’il viendrait de la langue iroquoise et signifierait « Là où le fleuve se rétrécit ». La seconde veut qu’il découle plutôt du mot montagnais « képak » qui veut dire «débarquez ». Champlain aurait donc pris l’invitation faite par les autochtones de débarquer pour le nom de l’endroit.

Quant à nous, pour traverser le Saint-Laurent nous empruntons un des nombreux traversiers qui jalonnent le fleuve sur tout son parcours.

Nous découvrons une ville très différente de Montréal, plus à notre mesure, moins « américaine » avec des maisons charmantes et une ambiance plus cool.
Enfin, c’est mon avis 😉

Nos hôtes, qui ont un empêchement pour le petit-déjeuner,  ont tout prévu pour que nous soyons très bien accueillis au « Cochon dingue » tout proche. On y trouve des « cochonneries », des « plaisir cochons »,… et nous sommes repus pour plusieurs heures.

Nous sommes fin prêts pour découvrir la ville en elle-même. Le fabuleux château Frontenac, où nous ne logeons pas ;-),  nous impressionne et, oserai-je le dire, nous écrase un peu. Il est inratable, incontournable et est un des symboles de la ville.

Nous poursuivons notre découverte par une visite fort bien guidée de la citadelle de Québec.

En nous promenant dans la ville, le nez au vent, nous nous croyons subitement arrivés en Ecosse://surpris2//: mais ce sont bien des musiciens québécois qui nous amusent un bon moment sur la place Royale (voir plus bas).

Nous nous laissons baigner par la douceur de vivre de cette ville avant d’aller ravir nos papilles au « Lapin sauté« .

Retour à notre très confortable chambre d’hôtes au « Bois joli » (où j’ai dû prendre au moins 3 kg à cause des délices du petit-déjeuner!) pour un repos bien mérité avant la suite de notre visite de cette ville très agréable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un tout petit échantillon musical, même s’il est de faible qualité, ça vous dit?

 

Publicités

2 Commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    De l’histoire, des agapes et de très belles photos … quoi demander de plus ? … Rien !
    Joli billet une fois de plus !

    Bonne fin de dimanche !

    Pierre

    J'aime

    • Jolis souvenirs surtout et plein de belles rencontres 🙂
      Bon dimanche Pierre.

      J'aime

Ce serait sympa de laisser un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :