Photonanie

"Parce que je le veux bien"

Voyage, voyage: de Chicoutimi à Matane


Nous quittons à regret Chicoutimi et nos très chouettes hôtes, Marie-Jo et Joseph, pour poursuivre nos vacances. Afin d’atteindre notre gîte suivant, nous empruntons le traversier à Forestville et, en l’attendant, nous nous instruisons sur la relance de l’industrie du bois. Nous voyons notre premier (et dernier à ce jour ;-)) arboriduc. Ce n’est pas parce qu’on est en vacances qu’on ne peut pas s’instruire  

L’arboriduc

L’arboriduc, aussi connu sous le nom de « dalle humide » ou « floom » a été érigé en 1942 par la compagnie Anglo Canadien Pulp and Paper Milles ltd. Son rôle était d’acheminer les billots de bois vers le port pour être chargés sur les barges. Cet arboriduc se situe à l’embouchure de la rivière du Sault aux Cochons, d’où provenait le bois qui pouvait flotter sur plusieurs kilomètres. Les bûcherons coupaient leur bois dans les camps de la compagnie et on le plaçait dans la rivière. Étant donné que les camions étaient peu utilisés à cette époque. Le flottage de bois sur les rivières était le moyen le plus accessible et le plus performant. Des milliers de billes de bois parcouraient le trajet dessiné par la rivière du Sault aux Cochons sous la supervision des draveurs.

Avec l’arrivée de nouveaux moyens de transport et l’impact écologique qu’avait le flottage du bois, on a cessé toute activité à l’arboriduc et il est devenu un vestige relatant l’industrie du bois d’antan. (source)

Le traversier nous amène à Rimouski d’où nous nous dirigerons ensuite vers Matane.

P1030370 (2) (Copier)P1030377 (2) (Copier)P1030378 (2) (Copier)P1030388 (2) (Copier)

A Matane, notre hôte, écrivain et amoureux de la nature, a participé au balisage d’une jolie balade dans les bois jalonnée par des panneaux didactiques fort intéressants pour nous. 

P1030451 (2) (Copier)

Cette balade nous amène à la Grotte aux Fées et sa chute impressionnante

P1030476 (2) (Copier)

P1030478 (2) (Copier)

Quand nous demandons conseil à notre hôtesse pour choisir un resto dans le coin, elle nous répond d’aller du côté du Far West…enfin ça, c’est ce que nous comprenons alors qu’en fait elle nous parle du phare Ouest  Il y a des fois comme ça où on se sent un peu bête 

P1030490 (2) (Copier)

Nous quittons à regret cet endroit et ses copieux petits déjeuners miam pour Percé qui sera notre prochaine étape québécoise.

P1030439 (2) (Copier)   P1030434 (2) (Copier)

 

 

 

 

 

 

Advertisements

2 Commentaires

  1. Bonjour Bernadette !

    Et les fées, tu les as vues les fées … t’ont-elles fait un grand effet ? Quand on pense que des fées ont marché dans la grotte ! Cela leur a peut-être apporté beaucoup de bonheur … qui sait ?
    Bien le coup du phare ouest !

    Bon lundi et bonne semaine !

    Pierre

    J'aime

    • Pas vu les fées ni les cow-boys mais ce voyage m’a apporté beaucoup de bonheur, ça c’est sûr!
      Bonne journée.

      J'aime

Ce serait sympa de laisser un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :