Photonanie

"Parce que je le veux bien"

Voyage, voyage: Edimbourg (Ecosse)


Nous arrivons presque au terme de la série écossaise et, je vous l’avais promis, le meilleur est pour la fin.

Dans cet avant-dernier article sur ce beau pays, nous allons découvrir quelques coins de la capitale écossaise Édimbourg.

DSCN9066 (2) (Copier)

On aurait bien fait de le prendre ce taxi vers le soleil…même si nous avons évité la pluie

DSCN9105 (2) (Copier)

Et que fait-on quand on est Écossais et qu’on a besoin d’argent? Ben on joue de la cornemuse en rue en tenue traditionnelle 😉

Un endroit consacré à un chien très fidèle et dont vous découvrirez l’histoire en cliquant
ici  ://yooo//: 

DSCN9075 (2) (Copier)

Même dans le cimetière la fidélité de ce chien n’est pas oubliée

DSCN9067 (2) (Copier)

Ceci n’est pas/plus une église! Il est courant en Ecosse que des églises soient désacralisées et transformées en bars, restaurant, salles de spectacle,…en raison de coûts d’entretien élevés ne pouvant plus être assumés

DSCN9069 (2) (Copier)

DSCN9076 (2) (Copier)

Le cimetière de Greyfriars et l’histoire de son fantôme

DSCN9078 (2) (Copier)

DSCN9081 (2) (Copier)

George Heriot School

DSCN9099 (2) (Copier)

DSCN9120 (2) (Copier)

L’entrée de la cathédrale Saint-Gilles

 

DSCN9135 (2) (Copier)DSCN9152 (2) (Copier)DSCN9151 (2) (Copier)

DSCN9150 (2) (Copier)

Cette mini sculpture se trouve dans une cour avec une inscription que j’aime bien:  « Keep your face toward the sun » (tourne ton visage vers le soleil) Résultats de recherche d'images pour « emoticone soleil »

DSCN9127 (2) (Copier)

Statue de David Hume sur le Royal Mile

David Hume, célèbre philosophe écossais, dont le gros orteil dépasse de la toge ce qui permet de le toucher au passage. On raconte que ce sont les étudiants en philosophie qui auraient été précurseurs de cette tradition qui consiste à lui toucher l’orteil pour gagner un peu de son savoir. Le sculpteur, Sany Stoddart, dit lui que c’est assez drôle que cet homme qui avait la superstition en horreur en soit maintenant l’objet . Quoi qu’il en soit, je n’ai pas dérogé à la tradition (même si, comme dit l’antilogie d’André Jeanson, « je ne suis pas superstitieux, ça porte malheur) et je ne doit pas être la seule quand on voit comme cette partie est bien luisante en regard du reste!

DSCN9141 (2) (Copier)

L’heure du Tatoo approche et le public commence à affluer en direction du château…

Vous l’avez compris, le dernier article sera intégralement consacré au Tatoo militaire d’Édimbourg. Un peu de patience pour en avoir plein les yeux et les oreilles kilt

Advertisements

Ce serait sympa de laisser un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :